Comité départemental de cyclotourisme d'Indre-et-Loire
Comité départemental de cyclotourisme  d'Indre-et-Loire                      

10éme TOUR d’INDRE ET LOIRE

10 et 11 Septembre 2005 - Récit de Claude Taligault

 

Pour sa dixième organisation, le COMITE 37, avait soigneusement préparé les festivités, qu’il offrait aux participants, sur un parcours qui ne négligeait pas les hauts lieux touristiques de la Touraine, et aussi les découvertes plus intimistes, parfois même peu connues des vieux routiers blanchis sous le harnois cyclotouristique.

Touraine, terre de mesure, au relief adouci, l’itinéraire choisi ne réservait pas moins quelques surprises, qui ajoutées à la distance à parcourir en ces 2 journées, conjuguait parfaitement ces notions de sport et culture, valeurs clés du cyclotourisme

Nous étions partis de bon matin, traversant la bonne ville d’AMBOISE sous un soleil bas, un regard furtif vers le château royal, et cependant une pensée pour Léonard de Vinci, devant son manoir du Clos Lucé ou il aurait peut-être pu imaginer la bicyclette.

Mais pour l’instant, longue était la route qui nous attendait, qui de forêts en gâtines ondulait au gré des vallées pour nous conduire à LOCHES. La pluie y redouble un instant, le copieux ravitaillement confortablement prévu, regroupe les participants pendant que passe l’ondée. La traversée de la vieille ville par ses ruelles médiévales et pentues ne laisse guère le loisir d’envisager de découvrir le donjon qui domine la ville, ou rêver un instant à la belle Agnès Sorel. Les porches romans des vielles églises entrevus, nous invitent à revenir pour une visite plus approfondie ainsi que PREUILLY sur CLAISE dont le clocher à la toiture vernissée de l’abbatiale resplendit sous le soleil enfin retrouvé.

Faut-il évoquer le charme romantique des bâtiments du château de BOUSSAY émergeants de la solitude environnante ou la mémoire de nos ancêtres du néolithique qui vécurent en ces lieux et dont on retrouve à BARROU et au GRAND PRESSIGNY les gisements de leur travail du silex ? Déjà DESCARTES nous offre la halte revitalisante du déjeuner préparé. Guère le temps de philosopher en pensant à l’illustre enfant du pays, la

« Méthode » (sans discours) est plutôt de se hâter, peut-être sereinement, mais impérativement.

 Quelques difficultés majeures vont se dresser devant nos roues. Eneffet, ce n'est pas un col, même un mont, une simple côte, mais on garde un souvenir ému des 18% du virage du lavoir…

CHINON ! Arrivée somptueuse au milieu des vignes gorgées de raisins prometteurs. L’altier château domine la « petite ville de grand renom » chère à François Rabelais.

Le pointage installé dans la vieille ville, à l’entrée des caves Painctes haut lieu de la dive bouteille, augure bien de la soirée.


En effet après la réception par la municipalité le dîner qui suivit vit la tenue du grand chapitre des Bons Entonneurs Rabelaisiens, réunis pour la circonstance. Un cérémonial haut en couleurs, des intronisations rituelles avec maintes références aux vertus du bon vin de Chinon… à déguster avec modération bien sûr !

Au matin la statue équestre de Jeanne d’Arc assiste imperturbable aux départs échelonnés des participants frais et gaillards après une nuit confortable. Le Véron, cette « Terra incognita » pour nombre de cyclos, coincée entre Loire et Vienne, voit les pelotons suivre les méandres de ces petites routes bucoliques. L’ascension vers le Moulin Bleu nous éloigne brutalement du Val de Loire pour évoluer sous le couvert de la sylve omniprésente des Landes de Saint Martin avant d’atteindre le lieu de ravitaillement, qui regroupe un long moment les cyclos en attente de victuailles.

CHATEAU LA VALLIERE, BRECHES et bientôt c’est la belle allée forestière qui nous fait découvrir le cadre somptueux du château de la Fougeraie, halte bienfaisante, génératrice de calme et de détente ou sont servis les plateaux repas de l’organisation.

Ne reste plus maintenant que quelques belles descentes suivies de remontées non moins sensibles pour atteindre MONNAIE ou un ultime ravitaillement est proposé, encore une surprise cependant, VILLEDOMER, 2 chevrons sur la carte Michelin, ça passe comme on peut, mais enfin cela n’assombrit pas cette fin de journée, tout à la joie de savourer ces ultimes kilomètres qui nous ramènent à AMBOISE, à l’Ile d’Or que domine le château prestigieux qu’illumine le soleil de cette magnifique journée.

Le stand d’accueil bruisse des commentaires des arrivants, qui heureux goûtent ce moment toujours trop court du retour ou chacun revit sa randonnée.

Les officiels invités apprécient  la qualité de l’organisation, discours, coupes, souvenirs et rafraîchissements avant que les organisateurs, les clubs qui se sont investit, le CODEP qui a coordonné toutes ces bonnes volontés reçoivent enfin l’ovation qu’ils méritent tout particulièrement Christian Videau, qui a su créer et développer cette randonnée et réussir encore une fois à la satisfaction générale ces deux journées de sport assurément, mais également de tourisme, comme chacun l’aura voulu et vécu

Les séjours 2018

FFCT

7 au 14 avril 2018

Sur les route du  Val de Loire

Organisation UC Veigné

21 au 28 avril 2018

10 au 18 octobre 2018

Club avantage FFCT37

Avec votre licence FFCT vous bénéficiez de remises chez Les

commerçants d'Indre-et-Loire.

 Dernières modifications du site 

La vie des clubs

Cyclo 37

Consultez votre revue  2017

Commission féminine

Une femme libre

Il y a dix ans, Annie Proust a été touchée par le virus du voyage à vélo. entre .......

Lire l'article de François Tartarin dans la revue cyclotourisme de novembre 2018

Lettre info

Consultez la dernière lettre info.

Vous souhaitez recevoir la Lettre Info. C'est très simple. 

Utilisez notre formulaire de Lettre Info pour obtenir d'avantages d'informations.

Nous vous attendons avec impatience.Article NR

Pour nous trouver

Comité départemental de cyclotourisme

Maison des sports de Touraine

Rue de l'Aviation

BP 100

37210 Parçay-Meslay

 

Formulaire de contact

...

Code de la route

...