Comité départemental de cyclotourisme Indre-et-Loire
Comité départemental de cyclotourisme Indre-et-Loire                      

Le 18e Tour d’Indre-et-Loire, de Pocé à Pocé, en passant par Chinon, les 18 et 19 septembre, a répondu aux attentes de ses 180 participants, même s’il leur a déversé sur la tête un peu plus de pluie que souhaité. Mais dans ce domaine, les organisateurs - l’équipe du comité départemental animée par Jean-François Froger – n’avait guère de moyens d’intervenir.

 

Les cyclotouristes, au fil des deux étapes, soit un total de 310 kilomètres (330 pour ceux qui empruntaient le samedi une variante dans le sud du département), ont en revanche salué la qualité de l’organisation, et notamment un fléchage des parcours perturbé par les averses incessantes, mais pas pris en défaut.

 

La météo défavorable restera un des éléments marquants de la 18e édition. La pluie s’est invitée samedi dès la halte du déjeuner à Descartes. Elle n’a laissé aucun répit le lendemain, surgissant peu après le départ de Chinon, marquant une pause au milieu de la journée à Saint-Paterne-Racan, et accompagnant ensuite les groupes de cyclos dans leur approche de Château-Renault.

 

Autre fait majeur du rendez-vous : comme tous les deux ans, il doit aussi son succès à l’implication des clubs qui ont accueilli les participants, l’ARC Amboisien et les Cyclos-Randonneurs Chinonais dans les « villes-étape », et au fil des ravitaillements les clubs de Loches, Descartes, Richelieu, Cinq-Mars-la-Pile, Saint-Paterne-Saint-Christophe et Château-Renault.

 

Deux clubs ont émergé de ces deux journées de pluie : Bonnières (Yvelines), le plus nombreux du palmarès national, a confirmé l’intérêt des clubs d’Ile-de-France pour le Tour d’Indre-et-Loire. Au plan départemental, Richelieu a trusté les récompenses : club le plus nombreux, et club le mieux représenté pour la participation féminine. Marie-Jo Duboël, présidente du Codep, participait à cette remise des récompenses, marquée par le parrainage de Groupama.

 

Un regret au terme de ces deux journées : cette 18e édition était aussi la première que le créateur du TIL, Christian Videau, devait accomplir à vélo, maintenant qu’il a transmis le flambeau à Jean-François Froger. Il ne lui était pas possible de reprendre la route le dimanche, pour des raisons familiales.

Il est attendu en 2023 !

Retrouver les parcours sur OPENRUNNER

 

Samedi : Pocé-sur-Cisse - Chinon ID 12876428

                                                 variante ID 12876473

 

Dimanche : Chinon - Pocé-sur-Cisse  ID  12878073

 

GPS